Yoann Stuck : « Clermont est une ville sympa »

Yoann Stuck : « Clermont est une ville sympa »
Pour le Grand trail de Clermont, Yoann Stuck va proposer une session d’entrainement pour le parcours du 12 km à destination des débutants. (© Cédric Chaudet).

Il est le parrain du « Grand Trail de Clermont, by Clermont Metropole », organisé le 10 septembre dans le cadre de la Foire internationale. Véritable globe-trotter, présent sur les grandes courses internationales, Yoann Stuck vient à Clermont le 10 juin pour reconnaître l’un des parcours.

Info – Pourquoi vous êtes-vous associé au Grand Trail de Clermont-Ferrand ?
Yoann Stuck – Les organisateurs me l’ont demandé. J’avais beaucoup aimé l’Auvergne lorsque j’étais venu disputer le trail hivernal du Sancy. C’était une région que je ne connaissais pas du tout. Généralement, j’aime bien partir d’un endroit citadin pour me retrouver ensuite dans la nature. Je crée d’ailleurs des événements de ce type durant l’année. En plus, le contact est vraiment bien passé avec les organisateurs. Et puis, le magazine Nature Trail qui est fait chez vous, édité par Samuel Gouttebelle, m’avait consacré un joli reportage. Tout cela a suscité ma curiosité. Je suis venu à Clermont pour rencontrer l’équipe du Grand Trail et cette entrevue a confirmé mon impression. Je suis très heureux et ce parrainage me tient à cœur. Derrière l’organisation, il y a un projet parfaitement structuré. Personnellement, je suis très axé sur les réseaux sociaux et les organisateurs avaient besoin de quelqu’un d’influent dans ce domaine. On est là pour promouvoir un événement, où se retrouvent des passionnés venus de différents horizons. Je trouve cela génial. En plus, Clermont-Ferrand est une ville sympa, avec son cœur historique. Je l’ai découverte grâce à Thomas Lorblanchet.

I. – Le 10 juin, vous venez à Clermont pour faire découvrir le parcours du trail de 23 km aux personnes intéressées, comment cela va-t-il se passer ?
Y. S. – J’essaye d’échanger avec tout le monde. Pour une reconnaissance, il n’y a pas d’allure. Nous ne sommes pas là pour faire une course. L’objectif est de se rassembler, de se connaître afin de créer des liens. Je serai là pour échanger, aussi bien avec la personne qui veut performer que pour celle qui le fait pour le plaisir. On peut me poser des questions sur les techniques d’entraînement, etc.
D’autre part, pour le trail de Clermont, je vais créer un plan d’entraînement pour les débutants sur le parcours du 12 km. Chaque semaine, je mettrai les infos sur la page Facebook « Town to trail & Co ».

I. – Le week-end du Grand trail, vous serez bien évidemment à Clermont…
Y. S. – Bien sûr, je serai présent sur la course le 10 septembre. Je la ferai peut-être aussi, je vais voir en fonction de mon état de forme car dix jours auparavant, j’aurais couru la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix). Sinon, à Clermont, je compte m’engager aussi sur les championnats de France OCR, qui ont lieu sur le site de la Grande halle, la veille du Grand trail. Juste pour le délire. Autrement, je vais jouer mon rôle de parrain à fond.

I. – Quel est votre programme en trail durant les prochains mois ?
Y. S. – Je vais m’aligner sur le trail de Sancerre le 17 juin, une manche de la coupe de France. Après, je serai présent à la Plagne car je dois travailler pour la station. Je ferai certainement le Km vertical et d’autres courses ascensionnelles comme le K2 aux Arcs. Il y aura aussi la TransRockies, une course à étapes de six jours dans le Colorado américain. Elle se passe à 3.000 mètres d’altitude de moyenne. Je l’ai faite l’an dernier en duo et nous avons fini 2e. Cette année ce sera en solo. Elle ne demande pas de trop gros efforts car nous ne pouvons pas aller vite en raison de l’altitude. Il s’agit d’une bonne préparation en vue de la CCC.


Pratique : il reste encore quelques places pour la session de découverte du parcours de 23 km le 10 juin avec Yoann Stuck. Inscriptions sur la page Facebook Grand Trail de Clermont (entraînement avec Yoann Stuck)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.