Stade Clermontois : les archers ambitieux

Stade Clermontois : les archers ambitieux
L’équipe 1 du Stade Clermontois Archerie, ici avec ses principaux éléments, son président et l’ancien président de l’omnisports, Pierre Robin, fait partie des meilleures équipes françaises (© Kinic Communication).

Alors qu’il s’est bien structuré depuis quelques années, le club fait partie des références au niveau national dans sa discipline. En atteste ses 10 titres de champion de France.

C’est un club discret mais efficace, qui travaille sereinement. Sûr de ses forces. Avec son outil de travail au top, notamment son terrain de tir olympique, situé rue de la Cartoucherie, on imagine que le Stade Clermontois Archerie doit faire des envieux dans le milieu du tir à l’arc français. Depuis 1994, c‘est Jean-Michel Barlet qui préside cette section du stade, laquelle rassemble aujourd’hui quelque 150 licenciés. Depuis quatre ans, le club possède son propre entraîneur salarié en la personne d’Anthony Rouger.

« Cela a permis de structurer beaucoup plus la pratique loisir au sein du club, tout en tissant de nouveaux liens avec le sport scolaire. Nous intervenons ainsi dans deux établissements clermontois, à Massillon et à Fénelon. D’autre part, nous pouvons proposer des prestations intéressantes aux entreprises, dans le cadre de séminaires par exemple, avec des offres clé en main de découverte du tir à l’arc », expose Jean-Michel Barlet.

Ce dernier entend donc articuler la politique du club autour d’un triptyque équilibré comprenant la pratique en loisir, le développement vers l‘environnement extérieur et l’accompagnement des archers qui le souhaitent vers la compétition et le haut niveau.

Stade Clermontois : les archers ambitieux
Jean-Michel Barlet, préside également l’omnisport au Stade Clermontois.

10 TITRES DE CHAMPION DE FRANCE

Au Stade, plus de quarante archers pratiquent justement la compétition. Au sommet de la hiérarchie, il y a évidemment l’équipe première. Evoluant depuis très longtemps en Division 1, celle-ci fait partie des grosses écuries au niveau national. Toutes proportions gardées, c’est un peu « L’ASM du tir à l’arc » avec les titres de champion de France en plus ! En atteste le dernier en date, celui de 2015, le 10e pour le club. L’an dernier, les archers ont terminé 4e du championnat mais ils ont remporté la coupe d’Europe. Une belle saison également…

« Nous avons un collectif de six tireurs dont fait partie Michael Sanna, qui fut l’archer remplaçant pour les Jeux de Rio. C’est une sacrée pointure avec de grosses qualités mentales, un vrai bagarreur », apprécie Jean-Michel Barlet, fin connaisseur du milieu, puisqu’il fut cadre technique et entraîneur national de l’équipe de France de 1987 à 1992.

L’équipe peut également compter sur le jeune Thomas Chirault, 19 ans seulement, arrivé la saison dernière. Etudiant à l’INSEP depuis l’été 2016, encore juniors aussi, ce surdoué a décroché une médaille d’or en arc classique avec l’équipe de France, et une médaille d’argent en individuel, lors des championnats d’Europe en salle qui ont eu lieu à Vittel au mois de mars. Plus fort encore, surclassé chez les seniors, il vient tout juste d’être sélectionné pour disputer des manches de la Coupe du monde. L’archer se rendra donc à Shanghai du 13 au 22 mai…

« C’est un jeune que j’avais repéré depuis longtemps. Il est très stable dans son approche. L’an dernier, je me suis revu dans les années 90 et j’ai eu l’impression de retrouver Sébastien Flute », avoue Jean-Michel Barlet, assez admiratif.

L’équipe clermontoise va entamer sa saison de D1 mi-mai avec un déplacement à Auxerre, avant de se rendre à Agen le 11 juin et à Saint-Avertin début juillet. Le président fixe l’objectif sportif : « être à minima parmi les 5 meilleures équipes mais nous allons essayer de redevenir champion de France. » Vu le potentiel du groupe, voilà qui n’a rien d’irréalisable…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.