Bardet monte en puissance

Bardet monte en puissance

Le coureur auvergnat Romain Bardet poursuit sa saison. Dans la classique, Liége-Bastogne-Liège, il vient de prendre une belle 6e place. Après 2015, c’est la deuxième fois que le grimpeur termine sixième de cette épreuve. Mais en cinq participations au total, il n’a jamais terminé plus loin que la 13e place.
« On a vécu une belle course d’usure même si c’est difficile de faire la sélection dans le final. J’ai calculé mes efforts car je savais que ça pouvait être compliqué.
Il y a eu un super boulot de toute l’équipe, grâce à des hommes comme Alexis Vuillermoz dans l’échappée. Cyril Gautier a été juste extraordinaire. Il m’a placé au bon endroit au bon moment. Ensuite, cela s’est joué « à la jambe » dans les 500 derniers mètres et je me fais passer par les purs puncheurs. C’est le jeu, je suis plutôt un grimpeur donc j’ai encore quelques carences dans ce type de final. J’ai fait le maximum et on peut être content de notre course », analysait à chaud Bardet, qui aurait pu espérer mieux.
« Le podium se joue vraiment à pas grand-chose. Je me suis vraiment vu terminer troisième puis dès que l’on est arrivé sur le plat vent de face, ça a peiné un peu. Les coureurs plus rapides au sprint que moi m’ont rattrapé. Je n’ai pas à regretter, j’ai essayé de faire la course sur mes qualités. »
Après avoir pris un peu de repos, le coureur va partir en stage en altitude en Sierra Nevada, en Espagne. Au fil des semaines, il semble monter en puissance en prévision des grandes échéances du printemps et de l’été. Prochain rendez-vous pour lui, le Critérium du Dauphiné Libéré, qui se déroule du 4 au 11 juin. Les amateurs de petite reine pourront approcher le champion de près puisqu’une arrivée d’étape sera jugée dans le Puy-de-Dôme, à Arlanc très précisément le lundi 5 juin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.