ASM : un centre d’entraînement flambant neuf

Dans un an, l’ASM Clermont Auvergne inaugurera un tout nouveau centre d’entraînement et de perfectionnement, situé juste derrière le Stade Michelin.

ASM : un centre d’entraînement flambant neufSe remettre en question ou décliner. Dans un Top 14 qui ressemble de plus en plus à une course au sur-armement, les clubs qui briguent les premiers rôles rivalisent aujourd’hui en terme d’infrastructures. Longtemps pionnière en la matière, l’ASM avait été quelque peu débordée sur ses ailes en terme de préparation physique et de récupération des joueurs. Le club a donc décidé de réagir en lançant un nouveau chantier. Objectif ? Construire un centre d’entraînement et de perfectionnement. Comme le laisse entendre Jean-Marc Lhermet, ce nouvel équipement était devenu nécessaire.
« Nos installations actuelles, qui auront bientôt dix ans, étaient quasiment dépas-sées. Pour la musculation, il fallait par exemple scinder le groupe de 35 joueurs en trois. Et puis des clubs comme Toulouse, le Racing ou encore Toulon ont créé leur centre. Le rugby a évolué, la récupération a pris plus d’importance et les staffs se sont étoffés », observe le Manager général et vice-président du club.

DES MENUS DIETETIQUES

L’ASM a donc vu grand, puisque les surfaces du nouveau bâtiment, construit dans la partie Nord du terrain d‘entraînement, seront largement doublées par rapport aux infrastructures actuelles.
« Les salles de cardio et de musculation seront beaucoup plus vastes, idem pour la structure vidéo. Nous allons créer un pôle autour de la balnéothérapie, avec des bains chaud et froid, des couloirs de nage et de course pour les joueurs blessés. Il y a aura également un coin lutte ainsi que des salles dédiées à la formation extra-sportive des joueurs », détaille Jean-Marc Lhermet.
L’ASM va aussi se doter d’un nouveau restaurant où seront servis des menus adap-tés aux sportifs de haut niveau grâce aux conseils d’un diététicien.
D’un point de vue architectural, le cabinet Denis Ameil a donné un aspect moderne et contemporain au nouveau bâtiment, en harmonie avec les derniers travaux de l’Espace Edouard. Selon les dirigeants, tout devrait être prêt pour la saison 2015-2016.
Propriétaire de son stade, l’investissement est de taille pour l’ASM : 7 millions d’euros. Une facture entièrement financée par le club, à hauteur d’un million d’€ sur fonds propres et de 6 millions empruntés sur vingt ans auprès d’un pool de quatre banques dont le Crédit Agricole Centre France.
Ce transfert des infrastructures sportives va libérer des espaces au sein de l’actuelle tribune Phliponneau. Si le club est encore en pleine phase de réflexion, ceux-ci pour-raient être réaffectés à l’accueil des supporters. Enfin, un léger agrandissement du stade, avec la création de 700 à 800 places supplémentaire, est aussi à l’étude.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.