« L’opéra, quelle merveille ! »

« L’opéra, quelle merveille ! »

Après une exposition sur Naples et son école de musique, la nouvelle exposition itinérante du Centre lyrique revient sur l’histoire de l’opéra et la place du merveilleux au cœur de son existence même.

  Si l’opéra a connu sa grande période baroque aux 17ème et 18ème siècles où le merveilleux dans la scénographie et la voix était un but en soi, cet art qui rassemble tous les arts n’a cessé ensuite de nous émerveiller et nous provoquer. Gluck a bien voulu imposer simplicité et noblesse, mais son chef d’œuvre n’est-il pas issu de la mythologie avec son défilé de personnages fantastiques ? Et Mozart ne brille-t-il pas par le cortège de personnages extraordinaires dans sa célèbre Flûte enchantée ? Enfin, plus près de nous, Ravel n’a-t-il pas utilisé la forme opératique pour mettre en musique une histoire fantaisiste écrite par Colette ?

« L’opéra, quelle merveille ! »

Au fil de l’Histoire, nous parcourrons 4 siècles d’opéra en une ouverture et 3 actes au grès de photographies, de reproductions de documents d’époque et de costumes de scène. Deux productions du Centre lyrique – « Orphée et Eurydice » de Gluck dans la version Berlioz et « La Flûte enchantée de Mozart » – mais également « L’Enfant et les sortilèges » de Ravel, opéra invité à Clermont-Ferrand, serviront de terrain de jeu. Il faut dire que le mythe, la fable et le conte se prêtent idéalement à ce cheminement où l’on apprendra que l’opéra ne cesse de délivrer d’éblouissantes leçons de vie et d’émerveillement !

(Photo Ludovic Combe)

Pratique : A voir jusqu’au 18 novembre – Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand. Entrée gratuite. Renseignements au 04 73 29 23 44