La perte d’emploi à travers une pièce de théâtre

A l’occasion des 30 ans de Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC), Christian Poissonneau a créé pour l’association une pièce originale : « Un emploi nommé désir ». Elle retrace la vie d’une femme en recherche d’emploi et met en lumière sa réalité quotidienne. Cette pièce sera jouée vendredi 15 mars, à 20h, à l’amphithéâtre de l’Ecole Supérieure de Clermont, 4, boulevard Trudaine à Clermont-Ferrand.

Créée à partir de témoignages de chercheurs d’emploi, la pièce permet à chacun de prendre conscience du ressenti des chômeurs face au regard des « autres ».

L’histoire ? Marie, jeune quinquagénaire, travaille depuis 15 ans dans la même entreprise. Suite à une restructuration, elle est licenciée du jour au lendemain. S’ensuivent toutes les étapes que traverse une personne privée d’emploi, depuis l’annonce de son licenciement à ses proches jusqu’à la perte de l’estime de soi et au besoin de trouver une aide extérieure.

La pièce de théâtre révèle la rapidité à laquelle les liens sociaux se distendent lorsqu’une personne perd son emploi. Le regard des anciens collègues, des amis, des recruteurs et de la société tout entière est différent. Avec humour et sans pathos, les spectateurs sont plongés dans le quotidien d’une femme qui met toute son énergie dans sa recherche d’emploi et voit s’éloigner, au fil des mois, le rêve de travailler à nouveau. Les scènes d’interaction avec le public rythment le spectacle et provoquent une réflexion de chacun sur le sujet.

Entrée gratuite. Réservation : https://www.weezevent.com/reservation-un-emploinomme-desir m