La clarinette en majesté

La clarinette en majesté
L’exposition est à découvrir jusqu’au 25 septembre

Le photographe beaumontois Valentin Uta a découvert l’école de musique Chanteclerc en inscrivant sa fille Clara dans la classe du professeur Philippe Rochette. « L’univers de la clarinette est vraiment très intéressant. Cela m’a donné envie de le faire découvrir à travers une exposition de photos. J’ai choisi le noir et blanc pour plus de sobriété », souligne ce dernier, qui présente son exposition « Happy clarinette » à la Maison des Beaumontois.

A Beaumont, ils sont une vingtaine de clarinettistes à prendre des cours chaque semaine au sein de l’association. Toutes les générations s’y croisent, dans une ambiance à la fois conviviale et stimulante pour progresser. Cette classe d’enfants et d’adultes est associée à un ensemble de vingt-deux musiciens jouant des morceaux de styles variés. Signe particulier : trois d’entre eux jouent de la clarinette basse, plus grave d’une octave par rapport à la clarinette normale. Un des temps forts de l’année est l’organisation d’un concert « Autour de la Clarinette » vers la mi-décembre. L’occasion pour les musiciens de se produire devant un public, mais pas uniquement… « Ce concert a pour but de produire des œuvres qui mettent en avant des instruments divers, mais également des chorales. Pour le préparer, nous organisons au mois de septembre un week-end en gîte », précise Philippe Rochette. Il ajoute que les clarinettes jouent « un rôle majeur » au sein de l’orchestre d’harmonie de l’école de musique…

A travers l’exposition « Happy Clarinette », Valentin Uta rend un bel hommage à la musique en général, et à la clarinette en particulier.

Pratique : Du 4 au 25 septembre – Maison des Beaumontois, 21, rue René Brut à Beaumont. Entrée libre. Vernissage mardi 10 septembre à 18h30 agrémenté d’un divertissement musical par l’ensemble de clarinettes de l’école de Musique Chantecler dirigé par Philippe Rochette.