Un premier rallye de l’intégration citoyenne

Un premier rallye de l’intégration citoyenne
Les participants au premier rallye de l’intégration citoyenne réunis en préfecture (© Service Com Préfecture).

Une quarantaine de réfugiés ont participé le 18 octobre au premier rallye de l’intégration citoyenne organisé à Clermont-Ferrand. L’objectif des organisateurs, la Préfecture du Puy-de-Dôme et la Ville de Clermont-Ferrand, et leur nombreux partenaires (Uniscité, forum réfugiés, Appart, ANEF…) est de faciliter l’accueil et favoriser l’intégration des réfugiés. Événement unique et original, ce rallye s’inscrit comme une action à part entière du Contrat territorial d’accueil et d’intégration (CTAI) des réfugiés signé le 24 juin dernier entre la Préfète Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc et Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand. Il participe également à la quinzaine de l’intégration, qui a eu lieu en octobre dans les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. Le rallye a permis de faire découvrir de manière originale à six équipes les aspects pratiques mais aussi culturels et patrimoniaux de leur nouvelle vie à Clermont-Ferrand.

Parmi les étapes obligées figuraient notamment La Maison du tourisme, FIT formation, la médiathèque et la CPAM. Tous ont cheminé à pied, afin de contempler le patrimoine historique et culturel, ou en tramway pour se familiariser avec le réseau de transport de la ville et aborder les questions de mobilité…

Dans le Puy-de-Dôme, 922 bénéficiaires de la protection internationale (réfugiés et protection subsidiaire) étaient présents au 30 avril 2019 dans des structures d’hébergement. En 2018 ce sont 364 personnes, dont 110 sur la commune de Clermont-Ferrand au moment de la demande, qui ont obtenu sur le département du Puy-de-Dôme une protection de l’Etat français.

Chaque année, la France s’honore d’accueillir, en application des conventions internationales qu’elle a signées, des hommes, des femmes et des enfants victimes de persécution ou d’atteinte à leurs droits fondamentaux dans leur pays. Ainsi en 2018, notre pays a accueilli plus de 40.000 personnes réfugiées à qui elle a offert une protection.