SNU : le Puy-de-Dôme département pilote

SNU : le Puy-de-Dôme département pilote

 

Suite à la remise du rapport sur la consultation de la jeunesse à Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, une première étape dans la mise en place opérationnelle du Service national universel (SNU) s’amorce dans les territoires. En juin 2019, 2.000 à 3.000 jeunes participeront à la phase de préfiguration du SNU dans treize départements pilotes représentatifs de la diversité des territoires. Il s’agit des Ardennes, du Cher, la Creuse, l’Eure, la Guyane, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Saône, la Loire-Atlantique, le Morbihan, le Nord, le Puy-de-Dôme, le Val d’Oise et le Vaucluse.

Les jeunes appelés volontaires mobilisés pour cette phase de préfiguration participeront d’abord en juin 2019 à un séjour de cohésion de quinze jours. Puis, ils réaliseront dans un second temps leur mission d’intérêt général, d’une durée de quinze jours également, entre juillet 2019 et juin 2020.

« Le Service national universel répond à un constat sans appel : la jeunesse manque d’un moment de cohésion, de mixité, de cohésion sociale et territoriale, autour des valeurs de la République. Sortir de son environnement immédiat, se confronter à l’autre, découvrir un territoire, sont autant d’opportunités de se construire, de forger son identité. Ce moment doit aussi permettre de lever les freins à l’engagement. S’engager, c’est donner de son temps pour l’intérêt général. C’est aussi grandir, développer des compétences qui seront utiles pour s’insérer professionnellement. Or, si une écrasante majorité des jeunes veulent s’engager, ils sont trop nombreux à être freinés, pour des raisons financières, sociales, géographiques, culturelles. Notre pays ne montre pas suffisamment à ses jeunes leur utilité sociale », estime Gabriel Attal, qui était en visite il y a quelques semaines dans le Puy-de-Dôme.

 

Légende : Gabriel Attal, lors de sa venue dans le département, a visité l’Institution de gestion sociale des armées, à Orcines, en compagnie de Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental (© Préfecture du Puy-de-Dôme / Service com)   v