Questions à Jacques Sauret

Questions à Jacques Sauret
Après avoir été trésorier de l’association organisatrice pendant de très longues années, Jacques Sauret préside la Foire depuis 7 ans.

Le président de la Foire internationale de Clermont-Cournon évoque l’évènement économique de la rentrée. La 42ème édition se poursuit à la Grande Halle d’Auvergne jusqu’au 15 septembre. Profitez-en.

Info – A l’heure où l’on se préoccupe du sort de la planète, les foires ont leur rôle à jouer, n’est-ce-pas ? 

Jacques Sauret – En effet, lorsque des personnes souhaitent acquérir une voiture, une cuisine, un salon ou faire des travaux chez eux, que sais-je encore, plutôt que de multiplier les déplacements un peu partout pour demander 5 ou 6 devis, elles peuvent venir sur la Foire où elles trouveront sur un même site de nombreux professionnels de chaque secteur. Ceci évite de prendre la voiture pour se rendre à de multiples endroits. Finalement, on peut venir à la Foire de Clermont-Cournon et faire un geste écolo.                                                                                                   

I. – Le dernier week-end sera animé, pouvez-vous nous en dire plus ?

J. S. – Effectivement. Il y a d’une part la 2ème nocturne organisée vendredi 13 septembre sur le thème de la Nuit des Zombies. Ceux-ci hanteront la Foire et le public peut également se déguiser en mort-vivant. La nocturne dure jusqu’à 22 h et jusqu’à minuit pour le village de la restauration. D’autre part, nous proposons un spectacle inédit sur la Foire samedi 14 septembre, à 19h30, avec le show de la « Fémini’Tease Burlesque Cie », une troupe d’effeuilleuses lyonnaises. Ce soir-là, un « After resto » est également proposé, le village de la restauration sera ouvert jusqu’à minuit (dernier accès à 20h30). Enfin, j’invite les amateurs à venir découvrir les deux salons qui se déroulent du vendredi 13 septembre, à 14h, jusqu’au dimanche 15 au soir. Celui de l’art et métiers d’art tout d’abord, très qualitatif, avec des exposants venus de la France entière : céramiste, maroquinier, bijoutier, peintre, mosaïste, coutelier… L’autre est un salon rétro/mode pin-up où se côtoieront exposants spécialisés, barbier, stand relooking et photographe. Des danseurs rock’n’swing feront des démonstrations, sans oublier l’élection de « Miss pin-up foire » le dimanche à 15 h. Je précise que la Foire se termine bien le dimanche et non plus le lundi comme précédemment.