Questions à Franck Etienney

Questions à Franck Etienney

Le patron de la (très bonne) boulangerie « Au pain paillasse », qui a brûlé l’été dernier dans la rue du Cheval-Blanc, à Clermont-Ferrand, évoque la reprise de l’activité au marché Saint-Pierre et les perspectives de l’année 2019.

Comment se porte l’activité depuis votre réouverture le 21 décembre dernier ?  

Après l’incendie, nous avons dû mettre 7 salariés sur 11 au chômage technique. C’est donc bon de se revoir et on remercie la clientèle de sa patience. Sinon, nous retrouvons peu à peu nos clients. Entre le marché Saint-Pierre et le container que nous avons installé dans la rue du Cheval, on arrive à peu près à regagner le chiffre d’affaires du magasin. Notre installation au marché répondait en fait à un souci de proximité avec notre site, même si la fréquentation du marché est un peu décevante de manière générale. Le container permet lui de capter la clientèle de passage.

Qu’en est-il de la réouverture de la boulangerie ?

Il y aura encore une expertise judiciaire au mois de février. Les travaux ne devraient pas durer plus de six mois. Le magasin sera entièrement refait. On espère y être avant l’hiver prochain, peut-être au mois d’octobre. L’idéal serait de profiter des vacances d’été pour pouvoir basculer le matériel du marché vers la nouvelle boulangerie.