Du nouveau dans le thermalisme européen

Du nouveau dans le thermalisme européen
Élu vice-président, Eric Brut, également directeur général de Thermauvergne, sera en charge du volet financier et administratif de l’association européenne.

Éric Brut, Directeur général de l’Association la Route des villes d’eaux du Massif central vient d’être élu au poste de vice-président de l’Association européenne des villes thermales historiques (EHTTA).

À l’occasion de ses 10 ans, l’EHTTA a organisé, en partenariat avec la Route des villes d’eaux du Massif central et l’Office de tourisme de Spa en Belgique, quelques temps forts de célébration destinés aux 50 membres du réseau répartis dans 17 pays du vieux continent.

À Bruxelles puis à Spa, l’une des deux stations thermales de Belgique, les villes d’eaux du Massif central ont été à plusieurs reprises mises à l’honneur. La marque « Les Accros du Peignoir », développée par la Route des villes d’eaux, a été présentée à l’espace de la région Wallonie puis à l’hôtel de ville de Bruxelles avant que l’emblème national de Belgique, le Manneken-Pis, ne soit revêtu lui-même du fameux peignoir. Cette tenue des « Accros du Peignoir », 1302e costume porté par Manneken-Pis, va intégrer maintenant le musée officiel des costumes du célèbre personnage.

L’élection du nouvel exécutif s’est déroulée lors de l’Assemblée générale d’EHTTA organisée à Spa. Éric Brut, en tant que nouveau vice-président du réseau, sera en charge du volet administratif et financier. Il œuvrera aux côtés de José Manuel Baltar Blanco, président de la province d’Ourense en Espagne, élu lui Président de l’association européenne. Deux autres vice-présidents ont également été élus. Il s’agit de Lorenzo Luchini, maire de la ville d’Acqui Terme, en Italie, qui va prendre en charge la communication et de Hugo Oliveira, député et maire-adjoint de la ville de Caldas da Raihna, au Portugal, qui s’occupera de la représentation.

« C’est un grand honneur pour moi de représenter les villes d’eaux du Massif central au sein de ce réseau international. L’association européenne des villes thermales historiques est l’unique réseau reconnu par les institutions européennes pour l’importance de la culture thermale en Europe. Le Conseil de l’Europe a remis à EHTTA en 2010, à Vichy, la prestigieuse mention d’Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe. Cette mention atteste de l’importance du patrimoine thermal comme patrimoine emblématique du vieux continent. Ce patrimoine est un formidable témoignage pour les générations futures de l’histoire européenne des villes d’eaux. L’itinéraire culturel européen des villes thermales historiques, qui raconte le fait thermal à l’échelle européenne, permet à ces membres d’échanger et de coopérer sur des questions liées à la protection, la réhabilitation et la promotion du patrimoine thermal », explique Éric Brut.