« Desert Design » : l’exposition évènement

« Desert Design » : l’exposition évènement

Le musée Bargoin de Clermont Auvergne Métropole présente une magnifique exposition consacrée aux tapis du sud-est marocain. A découvrir du 23 novembre au 5 avril. 

Cette exposition, intitulée « Desert Design », soumet au regard du visiteur plus de quarante tapis contemporains tissés par les Aït Khebbach, une tribu qui se déploie aux confins du sud-est marocain, aux portes du Sahara. Ces pièces d’une grande originalité se démarquent par le réemploi des matières, la vivacité des couleurs comme la modernité des motifs. Elles témoignent également de la créativité remarquable des tisseuses berbères qui contraste avec l’environnement austère et minimaliste dans lequel elles vivent.

Issus d’une collecte réalisée in situ de février 2011 à février 2018 par Lahcen Aït Khouya, Arnaud Maurières et Éric Ossart, les tapis présentés révèlent le talent rare de ces femmes tisserandes. L’exposition met en valeur ces créatrices et leurs réalisations tout en invitant à une évasion spatio-temporelle dans un paysage aux mille richesses. En essayant de partager l’étonnement et le plaisir que la découverte de ces tapis a produit chez les collecteurs, l’exposition souhaite avant tout montrer la force créatrice de ces femmes et leurs sources d’inspiration. Elle se veut aussi un voyage où les textiles Aït Khebbach racontent, à travers une toile de motif et un cri de couleur, de modernité et de liberté d’expression, la genèse d’un style tribal résolument contemporain.

Arnaud Maurières, le co-commissaire de l’exposition, raconte la genèse de l’exposition : « en décembre 2010, nous traversons le désert oriental marocain : une plaine sans arbre, sans ombre, sans eau. Là, au milieu de nulle part, deux abris de terre crue hébergent la famille de Lahcen, notre guide. Neuf personnes partagent l’exiguïté de ces murs nus et bruts sans peinture ni meuble. Le seul mobilier apparent : une pile de tapis dans le coin d’une pièce. Les tapis sont dépliés pour nous accueillir : ils éclaboussent le sol de couleurs vives et nous sommes émerveillés. Lahcen nous dit que toutes les femmes de sa tribu tissent ces tapis et nous propose de les rencontrer. C’est le début de l’aventure. »

« Desert Design » : l’exposition évènement

Collaboration avec le musée Yves Saint-Laurent

Cinq ans après l’exposition « Maroc, couleurs désert », qui avait introduit auprès du public clermontois les productions textiles des Aït Khebbach, l’exposition « Desert Design » poursuit donc l’exploration et la valorisation de ce patrimoine singulier, témoin d’un moment de création remarquable qui a duré une trentaine d’années seulement. Signalons que ce rendez-vous exceptionnel est réalisée en collaboration avec le musée Yves Saint-Laurent de Marrakech où elle a été présentée du 16 juin au 8 octobre 2019.

Le parcours imaginé pour cette exposition débute par la découverte du territoire de collecte des tapis, grâce à une carte renseignée de la main des collecteurs. A cette introduction géographique succède une expérience sensible avec l’immersion du visiteur dans l’ambiance particulière du désert sud-marocain, paysage lumineux, sobre et monochrome.

Préalable indispensable à la découverte des tapis, le voyage dans le désert amène le visiteur à se mettre dans la posture des collecteurs découvrant ce paysage singulier puis, surpris et émerveillés, la créativité colorée et jubilatoire émanant des tapis Aït Khebbach… Le visiteur est ainsi amené à voir, au deuxième étage du musée, une quarantaine de tapis au fil d’un parcours invitant à la contemplation et à la déambulation, et explorant la richesse visuelle de cette production textile. Un espace est dédié à la diversité des motifs et des couleurs caractérisant les tapis de cette tribu. La suite de l’exposition présente des pièces dont les décors de losanges, de damiers et d’arbres de vie sont les plus représentatifs de ce que l’on pourrait nommer le style Aït Khebbach. Le parcours se poursuit par un focus sur la production de deux tisserandes aux fortes personnalités et aux choix esthétiques singuliers. Dans une autre partie, sont exposées des productions qui, par leur grande originalité, s’éloignent des modèles les plus classiques : il s’agit de tapis de la tribu Aït Ihya dont les décors d’échelles diffèrent largement de ceux des villages mitoyens, de tapis réalisés pour les enfants et, plus généralement, de productions témoignant d’une grande liberté d’expression. La dernière section de l’exposition incarne cette production textile à travers les portraits de tisserandes et la présentation d’outils utilisés pour la confection des tapis.

En marge de l’exposition, de nombreux rendez-vous sont proposés au public au fil des mois. Samedi 23 novembre, à 10h, aura lieu un café-rencontre avec Arnaud Maurières et Lahcen Aït Khouya, qui ont collecté dans le désert marocain les tapis présentés (entrée gratuite). L’équipe du département textiles du musée vous accueillera également pour vous faire découvrir l’envers du décor de l’exposition : rendez-vous le 17 janvier, à 12h30, et le 21 février, à 12h30 (30 minutes environ, entrée gratuite mais réservation au 04 73 76 25 50). Des visites guidées se dérouleront les 18 janvier, 1er et 29 février, et 28 mars, à 14h30 (payant, réservations au 04 43 76 25 50). Des découvertes en famille figurent aussi au programme : visites en musique pour les 0-3 ans, à partir de 6/7 ans, ainsi que des ateliers pour les enfants.   

Les Infos pratiques : Musée Bargoin – 45, rue Ballainvilliers, à Clermont-Ferrand. Tél : 04 43 76 25 50 / accueil.museebargoin@clermontmetropole.eu. L’expo est ouverte du 23 novembre au dimanche 05 avril 2020, du mardi au samedi de 10h à 12h et de 13h à 17h ; le dimanche de 14h à 19h (Le musée est fermé le 1er janvier).

Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 3 € (gratuit pour les moins de 18 ans, les scolaires, les étudiants et tous les détenteurs de la Carte «Citéjeune». Rappelons que le musée est gratuit pour tous les premiers dimanches de chaque mois). www.clermontmetropole.eu