Catherine Merlot : « L’objectif est d’avoir une foire beaucoup plus concentrée »

Catherine Merlot : « L’objectif est d’avoir une foire beaucoup plus concentrée »
« Nous avons décidé de conclure la Foire un dimanche afin de terminer sur une note plus festive et positive », affirme Catherine Merlot (© J.-P. B.)

Comme chaque année à la rentrée, la Grande halle d’Auvergne accueille la Foire internationale de Clermont-Cournon. Le grand rendez-vous économique se déroule du 7 au 15 septembre. La directrice générale de la manifestation présente les grandes lignes de la 42e édition.

Info – La 42ème édition va marquer un vrai tournant, pourquoi ?

Catherine Merlot – Nous allons proposer toute une reconfiguration des différents espaces. L’objectif est d’avoir une foire beaucoup plus concentrée mais toujours avec la même offre et le même nombre d’exposants. Cela fait 15 ans que nous étions sur la même configuration. Deux choses nous ont conduit à évoluer. D’une part, le parcours sur la Foire pouvait être long et cela devenait un peu difficile pour les visiteurs. Certains d’entre eux passaient beaucoup de temps à aller d’un hall à un autre. D’autre part, on nous avait annoncé initialement la construction de la 2ème halle pour 2020, ce qui induirait un changement de tout notre centre de gravité. C’était donc pour nous une manière de se préparer à ce changement. Au final, la construction sera repoussée à 2021 mais nous avons souhaité anticiper les choses dès cette année. Nous allons donc utiliser de nouveaux espaces comme Les Jardins d’Auvergne, où sera implanté tout l’espace de restauration, ou encore les Salons d’Auvergne pour installer notre salon des arts et métiers d’art. Sinon, nous avons également optimiser les allées. Enfin, la grande place située à l’entrée accueillera le chapiteau où prendront place la ferme du massif et le village des enfants.                           

I. – Quel est le nombre d’exposants ?

C. M. –  Il reste le même soit environ 500 exposants répartis sur 45.000 m².

I. – Après Londres, vous invitez les visiteurs à découvrir Tokyo et le Japon, quels sont les points forts de cette exposition ?

C. M. –  L’exposition est très belle. Elle proposera notamment un focus sur la capitale Tokyo, les grands quartiers de la ville, les aspects historiques. Un vrai dépaysement. Signalons que pour la première fois, elle sera implantée au fond du hall 1, dans un écrin à sa mesure. Elle s’étale sur 1.600 m². Elle va être complétée par une exposition de Zeso, l’un des artistes de Street Art City, situé à Lurcy-Lévis dans l’Allier. Zeso a travaillé avec un photographe japonais à partir de clichés de Tokyo. Le dimanche 8 septembre, le graffeur fera une performance sur la grande place de la Foire. En marge de l’exposition, différents événements complèteront la proposition : la communauté cosplayer, la venue de Bernard Minet pour les génériques de Manga, des ateliers d’origami avec l’association JANA.                

I. – L’accent est mis sur les animations, pouvez-vous nous en dire plus ?

C. M. – Effectivement. Nous aurons cette année une grande roue de 20 mètres de hauteur installée au cœur du village de la restauration. Il en coûtera seulement 2 € le ticket au visiteur (gratuit moins de 12 ans accompagné). Il y a bien sûr les nocturnes, la première samedi 7 septembre, une « soirée blanche » avec la compagnie Elixir en déambulation, la deuxième vendredi 13 pour une « Nuit des zombies ». Nous assisterons notamment au concours du plus beau zombie. Lors des nocturnes, la Foire ouvre jusqu’à 22 h et le village de la restauration jusqu’à minuit. Nous aurons également le spectacle des effeuilleuses samedi 14 septembre. Aux frontières de l’animation, nous proposons un salon d’art et métiers d’art avec une quarantaine d’exposants, artistes et artisans d’art, venus de toute la France, et le salon rétro mode pin-up.

I. – Pas de dernier lundi cette année, pourquoi ?

C. M. –  Nous avons décidé de conclure la Foire un dimanche afin de terminer sur une note plus festive et positive. Le dernier lundi était habituellement gratuit pour le public. Pour compenser, nous organisons la journée gratuite pour tous lundi 9 septembre. Lors de cette « journée bien-être », nous avons mis sur pied un programme articulé autour de nombreux ateliers : sophrologie, nutrition, massages, pilates, reiki, hypnose, X-Body, gym nature, etc. Ceux qui le souhaitent pourront se mesurer au défi Martin Fourcade de la MGEN, un jeu de réalité virtuelle autour du biathlon imaginé sur un véritable parcours de coupe du monde. Le mardi et le jeudi seront traditionnellement réservés aux seniors avec les spectacles du Garden Palace et de « Claude Arena chante Mike Brant ». Mercredi sera consacré à la journée des enfants avec des animations proposés par Vulcania, des ateliers spécifiques et la présence de la chanteuse Lou pour une séance de dédicaces.  

Pratiques : Toutes les infos et tous les rendez-vous sur foire-de-clermont.com et dans nos pages thématiques suivantes.