Michelin, la 1ère pierre à Ladoux

Michelin, la 1ère pierre à Ladoux
Michelin réaffirme la volonté du groupe de conserver un lien très fort avec ses origines.

« Il s’agit d’un jour spécial, d‘une étape très importante de la longue histoire du groupe Michelin, classé l’an dernier parmi les 100 entreprises mondiales qui innovent le plus. C’est ici depuis un demi siècle, que sont sorties toutes nos innovations, toutes nos technologies ». Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, a scellé la 1ère pierre du futur centre de Ladoux, en présence de François Michelin.
Le futur centre de recherche et de développement mondial de Michelin, un investissement de 270 millions d’euros, est également appelé « Campus RDI », comme recherche, développement, et industrialisation. Il sera à l’horizon 2018 le plus grand bâtiment d’Auvergne avec 67.000m² de surface habitable.
Jean-Dominique Senard a exprimé son refus de la désindustrialisation. « Nous prenons le pari à très long terme de l’attractivité de la France, et en particulier de l’Auvergne ». Il a aussi souligné à l’intention des élus présents : « Nous ne réussirons pas tout seul. Tout doit être fait pour stabiliser la réglementation et la fiscalité d’un grand projet comme celui-là. Je compte sur vous Messieurs, Mesdames, les élus ».
La 1ère pierre toute symbolique, contient des tiges métalliques pour rappeler le pneu radial, de la silice durcisseur du pneu vert, une puce RFID (dispositif de fréquences radio informatif), et un épi de maïs, pour la recherche engagée autour de la biomasse.
J-J.A.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.