Reprise en douceur

Passé la trentaine, nombre de personnes tournent le dos au sport.…

Le résultat ne se fait pas attendre : prise de poids, perte d’envie, manque d’énergie deviennent notre lot quotidien, sans parler de ce corps que l’on n’aime ni regarder ni exposer aux autres. On peut toutefois corriger la donne, et en douceur qui plus est !

COMMENT ?

Reprise en douceurUn t-shirt, un short, une paire de runnings premier prix et vous êtes paré pour aller courir. N’ambitionnez pas cependant de courir d’emblée dix kilomètres. Lors de votre première sortie, il ne sera peut-être même pas question de courir. On optera plutôt pour une marche rapide conclue par 5 mn de trottinements, le tout suivi d’étirements. On augmentera ensuite les cadences, progressivement. Le but n’est pas de se préparer à une compétition mais de se faire plaisir. Et pour varier justement ces plaisirs, pourquoi ne pas sauter sur un vélo ?
Là encore, pas besoin d’acheter l’équipement complet et un deux-roues haut de gamme pour se donner du cœur à l’ouvrage. Faites avec ce que vous avez sous la main et pédalez, en commençant par un tour d’un quart d’heure. Même processus par la suite : on augmente les distances et, si cette activité plaît, on investit avec mesure. L’astuce vélo : un compteur, pour s’étonner du nombre de kilomètres parcourus et ten-ter de battre son meilleur chrono. Évidemment, on n’oublie pas la natation, sport parfait pour les personnes souffrant de surpoids ou de problèmes musculaires et articulaires. Un maillot, un bonnet, une serviette et un peu de courage sont les seuls accessoires requis pour se jeter à l’eau.

CONSEILS

Le sport fait du bien à l’organisme, tout le monde le sait. Pour autant, l’activité phy-sique peut être source de dangers, principalement cardiaques. De fait, avant de com-mencer, allez rendre visite à votre médecin traitant. Celui-ci réalisera un bilan de santé, nécessaire d’ailleurs pour s’inscrire dans un club. Pour ce qui relève justement de pratiquer au sein d’une association sportive, ce recours est à recommander aux personnes ne trouvant pas la motivation en solo. De plus, l’aide d’un coach permet de corriger les mauvaises postures ou de limiter une certaine brusquerie, source de blessures, de douleurs et d’arrêts intempestifs… pour une durée indéterminée !

Frédéric Ferrand. LSP.
Photos © Thinkstock

Reprise en douceur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.