Pensez à nettoyer votre cheminée pour un hiver bien chauffé

Pensez à nettoyer votre cheminée pour un hiver bien chauffé

Une cheminée bien entretenue vous permettra d’affronter l’hiver en toute sérénité. Voici quelques conseils pour optimiser l’assainissement de votre chauffage à bois.

L’hiver approche et, avec lui, les douces soirées au coin du feu… Avant de faire votre stock de bois pour la saison, pensez à nettoyer votre cheminée : vous pourrez ainsi affronter les grandes vagues de froid en profitant d’un chauffage efficace et sécurisé. Certes, ramoner, cleaner et enlever la suie qui encrasse le conduit ne sont pas des parties de plaisir, mais ce sont des gestes nécessaires pour optimiser la chaleur et éviter les risques d’incendie. Voici quelques méthodes simples pour vous aider à réaliser ces tâches…

Le nettoyage du foyer

Le nettoyage du foyer de votre cheminée, couramment appelé le ramonage, est inéluctable une fois dans l’année. Si vous ne vous y êtes pas attelé au printemps, après la forte activité hivernale, il est temps de vous y mettre avant l’arrivée du blizzard. Attention, c’est un travail qui ne s’improvise pas ! Afin de ne rien négliger, et pour vous assurer une sécurité optimale, il doit être réalisé par un professionnel. À l’aide d’une brosse spéciale que l’on appelle un hérisson (non, pas l’animal !), il réalisera un nettoyage en profondeur de l’âtre et des conduits d’évacuation. Il vous remettra ensuite un document officiel, à destination de votre assureur, qui vous couvrira en cas de pépin.

Pensez à nettoyer votre cheminée pour un hiver bien chauffé
Armchair and footrest in front of tiled fireplace. Pillow and blanket and a cup of tea. Big soft rug on the floor.

Le nettoyage du manteau

Le manteau est le corps extérieur de votre cheminée. Pour lui aussi, un grand ménage saisonnier est nécessaire pour éviter qu’il fasse tache dans votre nid douillet. Primo, on enlève poussières et cendres avec un bon coup d’aspiro. Les manteaux en pierres et en briques, particulièrement perméables à la suie, devront ensuite être frottés avec de l’huile de coude et de la vivacité ! Pour faire face aux résidus tenaces, équipez-vous d’une brosse à poils durs. Trois alliés ménage pourront vous prêter main-forte pour cette besogne : le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude. Dans les cas critique d’encrassement, vous pouvez également utiliser des cristaux de soude qui agissent sur les taches incrustées en profondeur. Pour peaufiner votre travail, profitez de votre élan pour recouvrir le tout d’une cire incolore qui permettra de protéger le manteau de votre cheminée tout au long de l’hiver.

Le nettoyage de la vitre

Si votre cheminée est équipée d’une vitre ou d’un insert, il faudra également les récurer ! Une méthode simple consiste à frotter cette partie avec du papier journal humide imbibé de cendres. Ce remède de grand-mère agit comme un décapant qui éliminera les traces noires. Pour une vitre encore plus étincelante, vous pouvez également utiliser du produit nettoyant pour les fours. Notez qu’après la reprise de l’activité du foyer, la vitre a tendance à se salir rapidement. Il est donc préférable de renouveler l’opération une fois par semaine pour un hiver encore plus flamboyant !

Zelda Weinen
Photos © iStock / City Presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.