La construction neuve s’épanouit au Salon

Le La construction neuve s’épanouit au SalonSalon Habitat de Limoges sera l’occasion de rencontrer les professionnels du neuf. Regards croisés sur ce grand rendez-vous avec Eric Nardot, président de l’UPCMI, et Thierry Hubert, président de LCA FFB 87.

La 23e édition du Salon va s’ouvrir dans un contexte favorable pour le neuf en général et la maison individuelle en particulier ?
Eric NARDOTIl s’annonce sous les meilleurs auspices, avec un marché qui a retrouvé de belles couleurs et, surtout, un engouement qui ne se dément pas : les Français sont de plus en plus nombreux à plébisciter la maison individuelle comme étant leur type d’habitat préféré et à franchir le pas. De nombreux contacts sont noués par les constructeurs au quotidien et le Salon va permettre d’en concrétiser d’autres, puisque ce grand rendez-vous d’automne est traditionnellement très fréquenté par les porteurs de projets, notamment les primo-accédants.

Comment expliquer cet engouement ?
Thierry HUBERT –
Le regain de confiance et le potentiel de séduction, toujours très élevé, des logements neufs de dernière génération, peu énergivores, immédiatement habitables et sécurisant en terme de budget, constituent un premier élément de réponse. Au-delà de cet aspect psychosociologique, qui est loin d’être anodin, les ménages entendent profiter d’une conjoncture particulièrement favorable à l’accession : le nouveau prêt à taux zéro, reformaté et étendu, conjugué à des taux d’intérêts historiquement bas, ainsi qu’à des coûts de production maîtrisés, conduisent mécaniquement à une resolvabilisation des emprunteurs, qui n’ont plus à renoncer à leurs projets. Tout le secteur profite aujourd’hui du grand retour des primo-accédants, essentiels à sa bonne tenue. Désireux de placer leur argent pour en retirer des revenus locatifs, défiscaliser et préparer leur retraite, les investisseurs redonnent eux aussi de l’oxygène au secteur en profitant pleinement des effets de la loi Pinel, qui vit ses derniers mois et se révèle particulièrement bien adaptée à notre territoire.

Pourquoi venir vous rencontrer au Salon ?
E.N. –
Durant trois jours, plus de 155 professionnels se mobilisent pour offrir à chacun la possibilité de découvrir, en un seul et même lieu, tout l’univers de la maison d’aujourd’hui. C’est un événement de référence, construit autour d’acteurs de l’économie régionale, bien implantés sur leur territoire, qui proposent aux gens d’ici une approche objective de la maison individuelle, adaptée à leurs besoins et répondant à une attente forte : celle de pouvoir se reposer, en toute confiance, sur des interlocuteurs de proximité, qualifiés et offrant toutes les garanties, via le contrat de construction.

Cette relation de confiance est l’un des engagements forts de l’UPCMI ?
E.N. –
En tant que constructeurs responsables, nous sommes depuis toujours engagés aux côtés des consommateurs, afin de les informer, de les conseiller et de les aider à réaliser la résidence la mieux adaptée à leurs profils. Le Salon participe activement à cette démarche, en offrant un cadre propice aux rencontres et aux échanges. Chacun peut venir y puiser tous les renseignements dont il a besoin, techniques, juridiques, financiers : durant trois jours, des experts se tiennent à la disposition de tous, pour des conseils personnalisés.

Le moment est propice pour franchir le pas ?
T.H. –
Qu’ils souhaitent effectuer un achat dans le neuf pour résider ou pour investir, l’alignement des planètes est parfait ! De plus, le calendrier est lui aussi parfaitement en phase avec la conjoncture, puisqu’un Salon de l’Habitat se tient Ce week-end : le moment de la pose de la première pierre est venu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.