Question de conso avec…

J’ai confié un vêtement à un teinturier et il me l’a rendu endommagé : quels sont mes recours ?

Le teinturier doit rendre l’article non détérioré et conforme à ce qui était convenu. À dé-faut d’avoir émis des réserves sur le ticket de dépôt (tissu fragile, tache résistante…), c’est à lui de prouver qu’il n’a pas commis de faute. Il a aussi un devoir de conseil : s’il a accepté un article en tissu ancien ou fragile sans prévenir le client des risques, il a engagé sa responsabilité.
De même si l’article est perdu ou volé. Sauf s’il prouve que la perte est due à une cause étrangère.
Si la détérioration est mineure, demandez un geste commercial.
Si les dégâts sont graves, mettez le teinturier en demeure, par courrier recommandé avec AR, de vous rembourser l’article. Joignez-y la photocopie du ticket de dépôt et, si possible, une facture prouvant le prix du vêtement. C’est sur cette valeur, diminuée d’un coefficient de vétusté, que sera établie l’indemnisation.
Si le teinturier nie sa responsabilité, vous pouvez saisir le médiateur dont il dépend. Au besoin, demandez une expertise effectuée par le Centre technique de la teinture et du nettoyage (CTTN-IREN, 95, chemin des Mouilles, 69130 Écully). Exigez que le teinturier en assume les frais — que vous rembourserez si vous étiez en tort.
Si le teinturier persiste dans son refus, reste la voie judiciaire.
Bon à savoir : pour un article de grand prix, mieux vaut établir une « déclaration de va-leur » ou la faire mentionner sur le ticket de dépôt, justificatifs à l’appui.


Jacques ROBERT
Président de l’UFC-Que Choisir Région Limousin
05.55.33.37.32
www.hautevienne.ufcquechoisir.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.