Naissance d’une grande joueuse internationale

Naissance d’une grande joueuse internationale
Thierry Roses et Emilie Raynaud…

A 14 ans, Emilie Raynaud mesure déjà 1.83m et affiche de très bonnes qualités de meneuse de jeu au sein de l’équipe U15 élite du FCL Feytiat. Elle dispose d’un potentiel physique et mental exceptionnel qui lui permet d’intégrer le pôle national et d’espérer devenir une grande joueuse internationale.

Info Magazine : Parlez-nous de votre parcours
Emilie Raynaud: J’ai choisi le basket, pour emboiter le pas de ma mère, qui pratiquait déjà ce sport. J’ai commencé à 5 ans au LABC, j’ai ensuite participé à toutes les sélections, d’abord départementales, puis régionales et je suis rentrée au pôle espoirs basket du Limousin il y a deux ans. J’ai également été sélectionnée en U15 et je participe au championnat de France U15 élite au sein de l’équipe du FCL de Feytiat, composée d’autres joueuses du pôle espoir. Nous sommes en poule haute, au sein d’un championnat déjà très relevé. J’ai passé diverses sélections de zone, puis, en décembre dernier, j’ai participé, avec 24 autres joueuses, au camp national après avoir été détectée par un collège d’entraineurs nationaux. A chacune de ces étapes, le niveau augmentait et l’opposition devenait plus forte, car j’étais confrontée à une forte concurrence, y compris avec les joueuses étrangères invitées à ce camp. J’ai cependant eu l’occasion, àplusieurs reprises, de pouvoir me mettre en valeur, sur mon poste 1. A chaque fois, j’ai essayé de faire mon maximum et visiblement, ça a payé.

Naissance d’une grande joueuse internationale
Emilie Raynaud est déjà grande pour son âge…

Info : Comment se déroulent vos journées ?
EM : Au pôle espoir, je suis en classe de 3e, avec une scolarité aménagée. Nous avons cours le matin et l’après-midi et entraînement entre midi et 14 h et le soir, soit un total de 12 heures par semaine. Cela peut sembler beaucoup, mais le basket est une vraie passion pour moi et je ne me lasse pas d’être sur le terrain. J’espère être appelée en équipe nationale U15 pour participer au tournoi de l’amitié qui se déroulera en Grèce en juillet prochain. Ce sera une grande première pour moi, je vais découvrir l’ambiance d’une compétition internationale et l’encadrement de l’équipe de France. Ensuite, je prendrais quelques jours de vacances.

Naissance d’une grande joueuse internationale
Emilie Raynaud entre au pôle France en septembre…

 

Info : Comment voyez-vous votre avenir ?
EM : En septembre, je rentre au pôle France de l’Insep à Paris, pour jouer en NF1, au sein de l’équipe du centre fédéral. Et, si tout va bien, pour quatre années. Même si j’y ai déjà passé une semaine pour des tests, ce sera quand même un nouveau saut dans l’inconnu, mais je commence à y être habituée avec les stages et sélections. Il faut vite trouver nos repères avec les autres joueuses car nous n’avons pas les mêmes entraîneurs, ni le même jeu. C’est parfois un peu compliqué, mais chacune fait de son mieux. Ce n’est pas un handicap, au contraire, c’est même très motivant de découvrir des nouvelles coéquipières. J’aimerai bien devenir joueuse professionnelle, mais je sais qu’il faudra beaucoup travailler, comme me le répète souvent Thierry Roses, mon entraîneur au pôle. Je vais être éloignée de ma famille, mais ils continueront à me suivre et m’aider à conserver la tête froide, car ce rêve peut s’arrêter à tout instant.

Naissance d’une grande joueuse internationale
Tony Parker et Emilie Raynaud…

Photos © Yves Dussuchaud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.