4e édition du « Droit du sport »

4e édition du « Droit du sport »

Agrégé de droit privé, professeur émérite de l’Université de Limoges et cofondateur du Centre de Droit et d’Économie du Sport (CDES), Jean-Pierre Karaquillo a déjà écrit de multiples ouvrages et publications. Il y a quelques jours, est parue la 4e édition du « Droit du sport ».

Le droit du sport ne doit pas être perçu de manière unitaire, il révèle une pluralité d’ordres juridiques, privés et publics, et repose sur une variété de données d’origines différentes.

Les identifier c’est découvrir un univers de subordination, de pouvoirs variés assis sur des réglementations généralement denses et pourvus d’organes chargés d’interpréter la teneur des normes édictées ou d’en sanctionner la violation. Mieux les cerner c’est, aussi, parallèlement souligner l’emprise, ou l’attraction, plus ou moins vigoureuse, de l’État sur l’institution sportive.

Cependant la découverte du droit du sport exige plus : une vision du droit du sport d’origine publique et du droit du sport issu des communautés sportives. Ici l’étude du droit du sport se fonde sur l’affirmation d’ordres juridiques du sport autonomes. Mais ces ordres juridiques du sport entretiennent avec les ordres juridiques d’État des relations souvent paisibles ou parfois conflictuelles.

L’auteur tente d’en faciliter l’accès en optant pour une présentation guidée seulement par la lisibilité que tout individu peut avoir du droit. Il l’assimile à des pouvoirs (des institutions), à des règles et à des juges.

Le droit du sport, Jean-Pierre Karaquillo. Editions Dalloz, 12,90€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.