Tango : s’initier pour casser les clichés

Tango : s’initier pour casser les clichés

Chaque année, « Tango à vivre » fait sa rentrée avec deux cours d’initiation au tango argentin gratuits pour changer les idées reçues sur cette danse.

« Non, nous ne dansons pas avec une rose à la bouche et un chapeau ! Non, les hommes ne renversent pas brutalement leur partenaire la tête en bas ! Non, le tango argentin ce n’est pas pour les vieux… Non, le tango argentin n’est pas ringard ! Il a plus de 100 ans certes mais il se danse aujourd’hui sur de la techno ! Et non, le tango n’est pas une danse machiste ou pire une danse ‘‘sexuelle’’ », expliquent les organisateurs.

Afin de faciliter l’accès au tango argentin et à la culture argentine, l’association limougeaude organise deux soirées entièrement gratuites pour découvrir la danse, l’ambiance au sein de l’association et rencontrer ses membres bénévoles, les jeudi 12 et 19 septembre à 20 h à la Maison de quartier du Val de l’Aurence (13 rue Jules Ladoumègue) à Limoges.

« Tango à Vivre » propose des cours hebdomadaires pour tous les niveaux de danseurs, du débutant au confirmé, des stages, des milongas (bal tango), des concerts, des démonstrations, des conférences tango… L’association travaille avec les plus grands maestros professionnels : Julia & Andrés Ciafardini, Victoria Vieyra, Erna & Santiago Giachello, Gisela Passi & Rodrigo Rufino, Gustavo Gomez, Sebastían Misse et Andrea Reyero ou encore Virginia Uva & César Agazzi.

Elle est à l’origine d’événements tango argentin importants : le Limouzi Tango Festival, en juin à Condat-sur-Vienne, mais aussi le Limouzi Tango week-end, un marathon de tango qui se tient en octobre chaque année.

Renseignements : 06.13.89.48.78.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.