« La cuisine est un prétexte pour faire de belles rencontres »

« La cuisine est un prétexte pour faire de belles rencontres »
France Oberkampf était déjà venue tourner il y a un an en Haute-Vienne

Avec son équipe, France Oberkampf sillonne les douze départements de Nouvelle Aquitaine pour l’émission « Le goût des rencontres ». Elle était il y a quelques jours en Haute-Vienne.

Info Haute-Vienne : Quel est le concept de l’émission ?

France Oberkampf : L’émission me permet d’utiliser la cuisine comme un prétexte pour aller à la rencontre des gens, en partageant un repas ou un plat, ce qui est un excellent vecteur social. Ce n’est pas aussi anodin qu’on peut le croire. Découvrir quelqu’un à travers sa cuisine en dit long sur la personne : « Dis-moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es ». Cela révèle des passions, le rapport qu’on entretient avec les autres, son histoire et son lieu de vie. Au-delà d’un besoin vital de rencontres, l’émission m’offre l’opportunité de tous ces contacts joyeux, avec des rencontres éclectiques, chaque émission étant différente, sans modèle déjà construit.

Info Haute-Vienne : Comment s’est passé le tournage en Haute-Vienne ?

F.O. : Avec l’équipe, nous nous sommes rendus à Tech Ovin, le Salon national du mouton, qui a lieu à Bellac. J’ai rencontré énormément de monde, des bouchers, des éleveurs, des tondeurs, des professionnels… alors que d’habitude, une personne me guide dans son univers. Tous ont été patients et pédagogues. J’ai assisté notamment à un concours de découpe d’agneau par des apprentis mais également à une démonstration de tonte de moutons. J’ai appris beaucoup sur la filière ovine, avec une viande de mouton que les consommateurs mangent de moins en moins, car elle a mauvaise presse alors que l’agneau est une viande noble et délicieuse. Puis, j’ai rencontré Emmanuel, un restaurateur-traiteur, pour préparer un effiloché d’agneau en gelée de figue, cœur de foie-gras. C’est une recette qui n’est pas si compliquée à faire, tout en redorant l’image de l’agneau. C’est une entrée chic qui change du gigot !

« La cuisine est un prétexte pour faire de belles rencontres »

Info : Puis, vous vous êtes promenée à Saint-Yrieix-la-Perche…

F.O. : J’ai rencontré Jean-Claude, qui a décidé de faire renaître une usine de porcelaine, véritable fleuron de la région. L’occasion de découvrir le lien étroit entre la gastronomie et l’artisanat de la porcelaine, à travers toutes les étapes de la fabrication d’un moule à tarte en porcelaine, puis la cuisson et enfin la dégustation de la tarte ! J’ai également été accueillie par un éleveur de jeunes bovins de tradition de Saint-Yrieix ainsi que par le président de l’association des Amis du veau de Saint-Yrieix. Samedi, lors du Rallye du Pays de Saint-Yrieix, je les ai aidés à confectionner et servir 200 « Carrés de Saint-Yrieix », qui sont des burgers, dont la recette est réalisée à partir de cette viande.

Propos recueillis par Anne-Marie Muia
Photo : D.R.


Les émissions tournées en Haute-Vienne seront diffusées sur France 3 Nouvelle-Aquitaine à 11h30 les samedis 30 novembre, 7 et 14 décembre, sur .3NoA ainsi que les mercredis suivants à 8h10.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.