Le logement, ancrage dans la vie sociale

Le logement, ancrage dans la vie sociale

Seymour Morsy, le préfet de la Haute-Vienne, et Bruno Genest, le vice-président de la communauté urbaine Limoges Métropole, ont installé le comité de pilotage du projet territorial « Le logement d’abord ».

Limoges Métropole a élaboré ce projet en réponse à un appel à manifestation d’intérêt national piloté par la Délégation interministérielle à l’habitat et au logement (DIHAL), qui recherchait l’implication forte des collectivités territoriales et le renforcement de la coordination avec l’État sur le développement d’une stratégie d’amélioration de l’accès au logement des ménages sans abri, s’inscrivant dans le plan national quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le « sansabrisme » 2018- 2022.

Le projet vise notamment : à développer l’offre de logement en faveur des ménages sans domicile ou en risque de le devenir, en mobilisant tant le parc locatif social que le logement privé ; à favoriser un accès rapide de ces ménages au logement, et un maintien durable moyennant un accompagnement rénové ; à prévenir les ruptures de parcours plus les ménages les plus fragiles, en particulier les expulsions locatives.

Les participants ont exprimé tout l’intérêt à travailler en mode « réseau renforcé », de manière transversale et pluridisciplinaire, en impliquant les ménages concernés dans leur accompagnement.

Une journée d’échanges sur le thème du « logement d’abord » est organisée le 8 mars à ESTER Technopole. (© Limoges Métropole)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.