CH Esquirol Limoges : des soins ambula-toires renforcés pour toujours plus de proximité

CH Esquirol Limoges : des soins ambula-toires renforcés pour toujours plus de proximité
Antoine Pacheco, Directeur.

Médecins, soignants, équipes sociales, pôle des usagers, tous se sont mobilisés pour développer une palette de soins remodelée afin de répondre à un maximum de besoins au plus proche du patient. Le partenariat établi avec le tissu médico-social permet désormais de prendre en charge à domicile de plus en plus de patients.

« Aujourd’hui  il n’est plus obligatoire d’être hospitalisé pour bénéficier des meilleurs soins. Il est désormais possible d’être soigné chez soi, dans son environnement quotidien, au milieu de ses proches, et pour le rétablissement, ça change tout» constate Robert Costanzo, Chef du Pôle des Usagers du Centre Hospitalier Limoges.

« Assurer la prise  en charge la plus adaptée possible au plus près du patient constitue notre but principal » avance Antoine Pacheco, Directeur.

C’est la raison pour laquelle a été mis en place un dispositif pour offrir toute la palette de soins de l’établissement sur les bassins de vie du département sous forme ambulatoire.

« Parce qu’une prise en charge de qualité ne signifie pas obligatoirement une intervention dans un milieu hospitalier, nous avons décidé d’agir le plus en amont possible et de mettre en place une politique de prévention dynamique » expose Philippe Faugeron, Directeur des Soins du CH Esquirol.  C’est ce qui a conduit à  développer un programme novateur d’Education Thérapeutique du Patient (ETP), soutenu par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine pour permettre de mieux gérer sa maladie chronique au domicile. « Dans ce cadre, il ne s’agit pas à proprement parler de soins mais davantage d’actions éducatives» précise-t-il.

CH Esquirol Limoges : des soins ambula-toires renforcés pour toujours plus de proximité
Robert Costanzo, Chef du Pôle des Usagers.

Bien sûr, ici peut-être plus qu’ailleurs, l’évaluation est primordiale. Elle se pratique et se développe de plus en plus au domicile du patient. De la sorte les professionnels impliqués disposent d’une meilleure connaissance du patient dans sa globalité : pathologie supposée en premier lieu, mais également, ses habitudes de vie,  son autonomie, son entourage proche, … tout ce qui entre en compte en santé mentale.

Cette évaluation précisément établie permet ensuite une meilleure orientation du patient dans le dispositif de soins ambulatoires… Celui-ci a été remodelé comme par exemple les Centres de Proximité en  Santé Mentale (CPSM) «Nous avons tenu depuis plusieurs années à proposer aux habitants de la Haute-Vienne une offre complète de qualité dans chaque bassin de vie » rappelle Antoine Pacheco. C’est la raison pour laquelle des CPSM ont été créés en tous points du département (Magnac-Laval, St Yriex, St Junien, St Léonard de Noblat, sans oublier Limoges). « Au-delà de la psychiatrie générale déjà en place, nous avons élargi notre palette de soins pour pouvoir répondre à un maximum de besoins avec de nouvelles propositions comme par exemple des consultations en addictologie ou encore dans le domaine de la psychiatrie du sujet âgé. Cela mobilise fortement nos personnels qui se montrent  très impliqués dans cette nouvelle approche »  indique Philippe Faugeron.

CH Esquirol Limoges : des soins ambula-toires renforcés pour toujours plus de proximité
Philippe Faugeron, Directeur des soins.

Sur prescription médicale et avec le consentement du patient, les visites à domicile réalisées par les infirmiers, ont vécu une véritable révolution. Elles ne sont plus réservées au suivi post-hospitalisation mais sont réalisées de façon préventive dans la perspective de limiter l’hospitalisation ou la ré-hospitalisation. « A ce moment là on peut dire que les marqueurs essentiels du rétablissement sont réunis» affirme R. Costanzo d’autant plus que si le patient en est d’accord, l’entourage familial, bien informé, et formé par un certains nombre de programmes adaptés, est impliqué dans l’accompagnement. « C’est du gagnant-gagnant, explique-t-il, le patient reste dans son univers habituel, il n’est pas déstabilisé d’une part et l’entourage, la famille est rassurée et/ou soulagée d’autre part ». Pour le Dr Danièle Bourlot, Présidente de la Commission Médicale d’Etablissement du CH Esquirol « cette approche constitue un véritable progrès dans le processus de soins ».

Il est même possible maintenant de gérer des situations dites « complexes » à domicile alors qu’auparavant l’hospitalisation était inévitable. « Des moyens importants ont été mobilisés pour réussir cette pratique innovante» rappelle Antoine Pacheco. Et Philippe Faugeron d’expliquer « il s’agit d’une prise en charge rapprochée avec des visites à domicile plusieurs fois par semaine sur une courte durée en fonction des besoins repérés».

A cette occasion l’activité ambulatoire développée par le CH Esquirol de Limoges trouve tout son sens. Cette réactivité apporte de la plus value : « Réagir plus rapidement, dans l’univers du patient, en lien avec sa famille et avec les autres partenaires comme les médecins généralistes, les infirmiers libéraux, les travailleurs sociaux, donne tout son sens à notre action. Nous nous devons de poursuivre dans cette direction car ainsi nous remplissons véritablement notre mission de santé publique. Et j’y tiens absolument » affirme Antoine Pacheco.

CH Esquirol Limoges : des soins ambula-toires renforcés pour toujours plus de proximité
L’équipe du CPSM Monts et Barrages à St Léonard.

L’écoute attentive des besoins des patients par les professionnels de terrain, relayés par le Pôle des Usagers, a facilité la mise en œuvre du dispositif des soins ambulatoires : « Les besoins évoluent et il est nécessaire de s’adapter aux attentes. Pouvoir s’adresser toujours au même professionnel qui connait parfaitement le patient est un véritable plus. Travailler avec des partenaires reconnus du tissu médico-social de proximité assure une bien meilleure connaissance du patient et permet ainsi de lui prodiguer des soins toujours plus adaptés, affinés, précis et en constante adéquation dans sa globalité. Mieux, cela correspond pleinement à notre volonté « d’aller vers » » revendiquent de concert A. Pacheco et R. Costanzo.

Comme  ailleurs, l’information est primordiale. C’est pourquoi une application mobile dédiée à l’intégralité de l’offre de soin du CH Esquirol est disponible sur App store et Google Play. (Cf notre édition du 27 février 2017)

« Mais notre action serait quasiment vaine si nous devions travailler seuls dans notre coin. Pour appréhender dans sa globalité chaque patient, nous avons noué de très nombreux partenariats que nous aurons grand plaisir à exposer au cours de la 2ème journée consacrée aux soins ambulatoires le 8 juin prochain de 9h à 18h au gré de conférences et stands salle Bertran de Born au CH Esquirol de Limoges » annonce A. Pacheco.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.