Appliquer un écran ne justifie pas de rester toute la journée au soleil

Ca y est l’été est là : les vacances se profilent à l’horizon, avec l’envie de faire le plein de soleil. Mais attention, certains comportements peuvent s’avérer à risque. Interview du Dr Pascale Touraine, dermatologue.

Info Magazine : Le soleil est-il bénéfique ou néfaste ?
Pascale Touraine : Le soleil est fondamental, ne serait-ce qu’à la vie. De plus, il permet de lutter contre le rachitisme et de fabriquer de la vitamine D, essentielle au système osseux. C’est également un anti-dépressif, d’où les luminothérapies proposées en hiver. Enfin, il peut avoir des effets thérapeutiques sur des maladies de la peau comme le psoriasis. En revanche, l’excès de soleil peut être très dangereux…

Info : C’est-à-dire ?
P.T. : Il a été prouvé que l’excès de soleil accroît les risques de cancer de la peau, avec des carcinomes qui ont une nocivité loco-régionale, et des mélanomes, qui peuvent tuer à tout âge, même chez le jeune adulte. En parallèle, le soleil peut provoquer des coups de chaleur dangereux chez les enfants et les seniors, avec des malaises, des insolations, de la déshydratation. Enfin, même si cela peut paraître accessoire, d’un point de vue esthétique, le soleil entraîne un vieillissement prématuré de la peau, appelée « héliodermie ».

Info : Comment se protéger efficacement ?
P.T. : Tout d’abord, le phototype (la couleur de la peau) est une protection naturelle. Le mieux est certainement d’éviter le soleil de 11h à 16h en restant à l’ombre (notamment si on prend des médicaments photo-sensibilisants comme certains anti-inflammatoires, antibiotiques, traitement cardiaque…), en portant un chapeau, en s’hydratant. Il faut également faire attention à la réflexion du soleil. Les rayons se réfléchissent indirectement par les nuages et la pollution dans le ciel, la neige mais ce n’est pas la saison, et surtout le sable, l’eau… Donc même sous un parasol, au bord de l’eau sur le sable, on n’est pas aussi bien protégé que ce que l’on peut penser ! La meilleure protection demeure les vêtements. Clairs, ils réfléchissent la chaleur ; sombres, ils réfléchissent les UV.

Info : Qu’en est-il des crèmes solaires ? Quel indice choisir ?
P.T. : Les particules minérales (dioxyde de titane et zinc) réfléchissent les rayons. Les filtres chimiques (méxoryl et tinosorb sont donc à chercher dans la composition avant d’acheter un tube de crème solaire) doivent protéger des UVA et des UVB. Un écran solaire ne protège qu’à partir de l’indice 20 pour les peaux mates et 30/50 pour les peaux blanches. Dans des conditions extrêmes, en haute montagne ou en bateau, il vaut mieux privilégier un indice 50. Il faut en mettre suffisamment (les tests en laboratoire sont effectués avec 2mg/cm2), notamment quand on sort de l’eau, ou se baigner avec un tee-shirt (pour les petits). Mais appliquer un écran solaire ne justifie pas de rester toute la journée au soleil.

Info : Que faire lorsqu’on a pris un coup de soleil ?
P.T. : Il est conseillé d’utiliser plusieurs fois par jour une crème très hydratante sans parfum, de type crème pour les brûlures, pour entre autres éviter au maximum de peler, et de porter des vêtements légers. En cas de cloques, il est nécessaire de consulter un médecin. Enfin, les parents seront très attentifs afin d’éviter les coups de soleil chez l’enfant, le risque de mélanomes et de carcinomes étant alors accru à l’âge adulte.

Info : Même si généralement, il s’agit davantage d’une pratique de printemps, que pensez-vous de l’utilisation des cabines à UV ?P.T. : Il est totalement faux de penser que faire des UV prépare ou protège la peau. Les cabines à UV sont dangereuses, d’autant que les clients font un peu ce qu’ils veulent. D’ailleurs, en termes de préparation, mieux vaut manger des carottes, tout en prenant garde aux compléments alimentaires, certains pouvant être dangereux.

Propos recueillis par Anne-Marie Muia
Photos : Yves Dussuchaud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.