L’agenda des plantations du printemps

L’agenda des plantations du printemps

Enfin, le retour du printemps se rapproche ! Il est temps de préparer le jardin pour la belle saison et de donner un petit coup de main verte !

Fleurs, arbustes, arbres, gazon, fruits, potager… sortez le terreau et les mains des poches et équipez-vous des bons outils. Voici l’agenda des plantations du bon jardinier. Ensuite, à vous de jouer !

AU JARDIN

En pratique, on plante en automne et au printemps parce que le temps est plus agréable et la terre plus facile à travailler.
Les fleurs : plantez les bulbes à floraison estivale et automnale comme les anémones, les cyclamens, les iris ou les lys par exemple, en espaçant les plantations pour répartir la floraison. Pensez à repiquer les plantes annuelles qui ont été cultivées en serre. Pour les ibérides et les alysses (bégonias, capucines), semez-les directement en terre. N’oubliez pas les camélias, les rhododendrons et les glaïeuls.
Les arbres et arbustes : après avoir supprimé les pousses abîmées par le gel avec un sécateur aiguisé et désinfecté, plantez les arbres et arbustes cultivés en conteneurs. Plantez également les arbustes à fleurs, les rosiers, les graminées et les espèces grimpantes de conifères. C’est le moment de planter les camélias. Choisissez-leur une terre acide et une exposition au nord, à l’abri des rayons du soleil en été. Pensez enfin à reformer les cuvettes de terre au pied de vos arbres et arbustes pour éviter le ruissellement de l’eau d’arrosage. Plantez les haies à feuillage persistant. Enfin, les arbustes à petits fruits : groseilliers, fraisiers, framboisiers et cassissiers.
Côté pelouse : après avoir préparé le sol en aérant avec la tonte et en fertilisant, semez votre nouveau gazon sur un sol parfaitement préparé.

L’agenda des plantations du printemps

AU POTAGER

Les légumes : plantez directement les tomates, courgettes, concombres, endives, poireaux, choux, carottes d’hiver. Les pommes de terre doivent être installées en plein soleil et à trente centimètres de profondeur. Puis, les melons, pour éliminer les risques de gel. Semez en pleine terre les laitues, les carottes, les radis, les haricots verts ou les petits pois. Enfin, plantez les aubergines et les piments.
Les plantes aromatiques : installez, ici et là, des bordures de persil. Le « truc » est de faire tremper les graines dans un verre d’eau tiède durant 24 heures pour accélérer la levée. Semez le basilic directement en place et plantez les fines herbes, le thym, l’oseille etc. On trouve du basilic en godet. Plantez-en quelques-uns au milieu de vos plants de tomates. Il a la propriété d’éloigner les parasites. Pour un petit air de Provence sur le balcon, semez la lavande. Comme elle a besoin de lumière, on prend soin de l’installer dans un coin bien ensoleillé, pas trop exposé au vent.
Astuce : les plantes en pot doivent continuer d’être bien protégées contre le gel tardif.

COTE OUTILS

Les outils du jardin reprennent du service. Renouvelez votre matériel de jardinage en profitant des opérations commerciales et des promotions dans les enseignes spécialisées.
La griffe, outil essentiel : autrement appelée croc de jardin, la griffe est indispensable pour préparer le terrain en vue des futurs semis et plantations. Après le bêchage et la période de repos qui suit, la terre s’est plus ou moins tassée sous l’effet des pluies. Le potager doit être « crocheté » sur une profondeur de 15 à 20 cm. Piocher carré par carré à distance de bras en soulevant et en brassant énergiquement la terre, puis la griffer d’avant en arrière pour mieux briser les mottes. Ce scarifiage peut s’exécuter en plusieurs fois si nécessaire. Ce travail, pénible, nécessite un outil adapté à votre jardin ; dans un sol lourd vous choisirez un croc à trois dents pour moins de peine. Pour obtenir un bon rendement dans une terre ordinaire, optez pour quatre ou cinq dents longues de 20 cm, pour une largeur de travail de 18 à 24 cm environ ; ces dernières peuvent être droites ou courbes, plates, rondes ou ovales. Le manche mesure ordinairement 120 à 140 cm. Choisir un instrument en acier forgé est un investissement toujours plus cher à l’achat, mais souvent amorti sur la durée. Le croc en acier soudé peut toutefois suffire dans les terres faciles à travailler. Attention, cet instrument est plus dangereux encore que le râteau ; pour protéger vos enfants notamment, nettoyez ses griffes et accrochez-le sûrement en sécurité.

L.S.P.
Photos © Jupiterimages / DR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.