AAH : le nombre de bénéficiaires a doublé

AAH : le nombre de bénéficiaires a doublé

Alors que le nombre d’allocataires de minima sociaux est en baisse fin 2016, celui de l’AAH continue sa petite progression.

Près de 1,13 million. C’est le nombre de bénéficiaires de l’AAH (allocation adulte handicapé) en 2017, selon les derniers chiffres produits pas le ministère des Affaires sociales, contre 1,09 million fin 2016. Ils font partie des 4,15 millions de personnes qui, en France, perçoivent un minimum social. L’AAH arrive en seconde position derrière le RSA (1,86 million).

Deux minima « handicap »

Parmi les dix minima sociaux en France (RSA, minimum vieillesse, allocation veuvage, de solidarité spécifique..) soumis à condition de ressources, deux concernent plus spécifiquement les personnes en situation de handicap : l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI).

L’une des dernières études de la DRESS relève des « difficultés d’insertion importantes » pour les personnes handicapées : les effectifs de l’AAH augmentent en 2016 quasiment au même rythme depuis 2013 (+2,6 %), puis de façon plus soutenue en 2017 (+3,6 %). Et seuls 6% des allocataires de cette prestation « sortent des minima d’une fin d’année à la suivante ». En forte augmentation pendant cinq ans jusqu’en 2012 (+ 4,2 % en moyenne par an entre 2007 et en 2012), les effectifs ont une croissance moindre depuis : +2,3 % en moyenne annuelle de fin 2012 à fin 2016. L’élévation importante s’expliquait, pour l’essentiel, par le relèvement des plafonds de ressources dans le cadre du plan de revalorisation de 25 % de cette allocation entre 2007 et 2012. Depuis 2011, s’ajoute l’effet du recul de l’âge de départ à la retraite, qui a repoussé la date de droit à l’AAH pour les personnes dont le taux d’incapacité est compris entre 50 % et 79 %. La plus faible croissance du nombre d’allocataires depuis fin 2012 est en grande partie due à la fin de ce plan de revalorisation. Elle est surtout due à l’augmentation de ceux ayant un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 %, celui égal ou supérieur à 80 % étant stable.

9,1 milliards d’euros

9,1 milliards d’euros est le montant total des prestations versées au titre de l’AAH, soit une augmentation de 2,5 % en un an, comprenant ses deux compléments : le complément de ressources et la majoration pour la vie autonome. Le montant moyen versé s’élève à 704 euros par mois. L’AAH à taux plein a connu des revalorisations et est de 900euros depuis le 1er novembre 2019.

AAH : le nombre de bénéficiaires a doublé

ASI, également en hausse

Du côté de l’ASI, on dénombre 80 200 bénéficiaires. En 2016, leur nombre augmente pour la première fois depuis 2005 (+3,1 % en un an). Les effectifs avaient baissé de 31 % entre 2005 et 2015 mais, depuis 2011, la diminution était moindre, en raison du report progressif de l’âge de départ à la retraite, point de bascule de l’ASI vers le minimum vieillesse. Durant l’année 2016, 229 millions d’euros ont été versés aux allocataires de l’ASI, soit un montant moyen mensuel de 241 euros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.