Les questions à se poser avant de remplacer ses fenêtres

Les questions à se poser avant de remplacer ses fenêtres
L’équipe sera présente au Salon de l’Habitat à la Grande Halle d’Auvergne du 8 au 11 mars © GP Menuiseries

L’équipe de GP Menuiseries, également spécialisée dans les pergolas, volets, portails, portes de garage et alarmes, livre quelques conseils utiles avant de se lancer dans un projet.

  • « Choisir le bon matériau. » Le PVC est économique et isolant. Le bois performant mais il demande de l’entretien. L’aluminium, quant à lui, est inaltérable mais un peu plus cher… « Avant de jeter son dévolu sur tel ou tel matériau, il est important de bien se renseigner, sachant qu’il existe aussi des solutions mixtes » souligne Pascal de Freitas, dirigeant de l’entreprise.
  • « Se demander pourquoi on veut changer ses fenêtres. » On peut choisir de remplacer ses menuiseries pour des questions d’esthétique, d’acoustique ou de confort. Mais c’est souvent l’amélioration thermique de l’habitat qui déclenche le projet. « Les factures de chauffage peuvent diminuer jusqu’à 30 %. Il faut néanmoins penser à avoir une bonne ventilation » précise le chef d’entreprise clermontois.
  • « Penser à sécuriser sa maison. » Une bonne fenêtre est un atout non négligeable pour se protéger des voleurs. Vitrages feuilletés, renforcements divers, anti-dégondage… Les fabricants proposent de nombreuses options pour retarder l’effraction. Pensez au label A2P reconnu par les assurances. GP Menuiseries peut ajouter un système d’alarme pour une solution encore plus efficace.
  • « Se renseigner sur les aides. » Outre un crédit d’impôts de 15 % (selon la législation en vigueur), le remplacement des fenêtres peut ouvrir droit à des subventions de l’Anah, à une prime à l’amélioration de l’habitat de la DDE, au prêt Rénovation EDF ou Pass-Travaux… « Nous sommes à la disposition des personnes qui souhaitent des renseignements » insiste Pascal de Freitas.
  • « Privilégier les labels qualité ». Il existe de nombreux labels pour s’assurer de la qualité des produits posés par votre installateur. Citons la marque NF CSTBat (décernée par l’exigeant CSTB), le certificat Acotherm, le label Cekal, ou les appellations Qualicoat ou Qualimarine, récompensant les fenêtres les plus résistantes.
  • « Exiger les meilleures garanties. » « L’installateur doit être couvert par une garantie responsabilité civile décennale et afficher le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) » explique Pascal de Freitas. Il rappelle que le remplacement de fenêtre déclenche des garanties de parfait achèvement, de bon fonctionnement et décennale.
  • « Bien mesurer l’impact des travaux. » Si généralement un changement de fenêtre se fait rapidement et sans dégradation de l’existant, les travaux peuvent être plus importants si un dormant abimé doit être remplacé. Mais l’équipe de GP Menuiseries précise qu’un professionnel réalisera toujours des travaux soignés et dans les règles de l’art.

GP Menuiseries

23 rue Newton

63000 Clermont-Ferrand

www.gpmenuiseries.fr

gpmenuiseries63@gmail.com